actualité‎ > ‎

Les poux c’est pas pour nous

publié le 11 oct. 2010 à 12:57 par Catherine Lopez   [ mis à jour : 25 sept. 2012 à 13:10 ]
 


 
 
 
 
 
Le pou est un insecte qui ne vole pas et ne saute pas. Souvent rencontré dans les écoles, ce petit parasite se loge dans les cheveux et, est  responsable de « gratouille » : l’enfant se gratte la tête pour se soulager des démangeaisons. Le pou vit dans les cheveux, appréciant la chaleur de la peau. Il se nourrit de petite quantité de sang en piquant la peau. Sa durée de vie n’excède pas un mois, mais sa capacité de reproduction est surprenante : la femelle pond, au cours de sa vie une centaine  d’œufs (les « lentes »). Ces œufs éclosent après 7 à 10 jours et les « nouveaux nés » pourront à leur tour pondrent après 2 semaines…
• A la ponte, les lentes sont solidement collées aux cheveux près du cuir chevelu où l'incubation est facilitée par la chaleur et l'humidité. Vivantes, les lentes sont brunes, brillantes, ovales et mesurent environ 1 mm. La lente donne une larve qui devient adulte 3 semaines plus tard.
• Après l'éclosion, la coque vide de l'œuf reste fixée plusieurs mois sur le cheveu ; elle prend une couleur blanchâtre et s'éloigne progressivement de la racine au fur et à mesure que pousse le cheveu. Les lentes vides ressemblent à des pellicules mais avec la particularité de résister au lavage et au brossage des cheveux

 
Le problème des produits chimiques vendus en pharmacie c’est qu’ils contiennent généralement des insecticides de synthèse pouvant être irritants pour le cuir chevelu, voire dangereux, et qu’un usage répété entraîne une résistance des poux au produit chimique utilisé.
 
 La recette radicale : couper les cheveux, si c’est possible il s’agit de la meilleure mesure (Effets secondaires : gros chagrin chez les parents et les enfants…)
 
 
         Les recettes de grand maman
 
 
L’huile essentielle de lavande : « Se mettre deux gouttes d’huile essentielle de lavande sur les mains, passer les doigts dans la chevelure et répéter plusieurs jours de suite » serait efficace pour éloigner les poux. Ou une goutte derrière chaque oreille et dans la nuque ou encore quelques gouttes sur les cols de pull.
 
L’huile d’olive : il existe plusieurs recherches préliminaires qui font état de son efficacité. Badigeonner le cuir chevelu et les cheveux d’huile d’olive et recouvrir d’un bonnet de douche, laissé agir au moins une heure, peigner au peigne à poux et de l’eau tiède additionné de vinaigre, puis laver les cheveux avec un shampooing antipelliculaire. Pour plus d’efficacité vous pouvez ajouter des HE de lavande, citron, tea tree et de romarin pour leur propriété bactéricides et antifongiques.
 
 Le peigne anti-poux. Le complément le mieux placé pour un traitement anti-poux naturel. Cette méthode nécessite du temps (environ 10 minutes par jour) et de la patience (les enfants n’apprécient pas toujours).
 
N’oubliez pas l’environnement textile (habits, draps, serviettes, peluches,…) de vos enfants !
 
Tout devrait être lavé à plus de 60°C (c’est pas écolo, mais là, c’est pour la bonne cause…). D’autres solutions existent comme les emballer dans des sacs en plastique (étanches) pendant 10 jours pour que les poux meurent de faim
 
Voici une petite recette maison :
 
30ml d’huile végétale de neem (insectifuge) 
30ml d'huile végétale d'olive ou de noix de coco
20 gouttes HE de tea tree (mélaleuca)
10 gouttes HE de romarin
10 gouttes HE de lavande
10 gouttes HE de citron
 
Mélanger le tout, procédé comme dans le chapitre « huile d’olive » répéter cette opération 7 à 10 jours plus tard et ne pas oublier de faire suivre par l’opération peigne fin.

Principe de précaution: Evité les huiles essentielle pour les p'tits stroumpfs (moins de 3ans)